La reco du 60km

Capture

Projetez-vous sur le parcours du 60 km de l’édition de la Trans’Vercors 2017.

Nos vaillants co-présidents de l’asso organisatrice et leurs compères l’ont testé pour vous et ont rapporté ces quelques images.
De Lus-la-Croix-Haute à Gresse en Vercors, l’épreuve expert 60 km vous promet un départ explosif avec la montée du col de Chante, la descente en sous-bois, quelques passages rafraichissants, d’autres bucoliques sous le regard du fameux Mont Aiguille..
Pour ceux qui s’attaqueront au 80km et au 100 km, vous passerez sur ce même parcours commun avant de rajouter quelques bornes au compteur.

Enjoy! Et pour s’inscrire, c’est ici

L’avis de Patrick :

Je suis un fan des traversées du Vercors aussi bien l’été que l’hiver, habitant Saint Martin en Vercors je suis toujours dans l’équipe de bénévoles hiver comme été .

Cet été la Transvercors VTT allant vers Gresse en Vercors dans un nouveau secteur, j’étais très impatient de le découvrir et je n’ai pas été déçu…
Dès que l’on arrive sur Lus on est saisi  par la beauté des montagnes et des paysages mais on se doute que cela va être physique !

Nous voilà donc fins prêts devant la salle polyvalente direction plein nord sur le col La chante on prend le dénivelé d’entrée avec  quelques passages qui « piquent » pour arriver sur des alpages magnifiques , un passage un peu scabreux dans un petit ruisseau – ça « pique encore » – on arrive sur la crête … que c’est beau le  Dévoluy, le Vercors… on contemple un peu et on bascule dans une descente technique sur le Trièves.

A  Château Bas passage à gué ( les galets ne sont pas roulants ) puis un magnifique chemin jusqu’aux petits moulins, petite montée solide et successions de chemins, pistes et routes  qui montent ou qui descendent jusqu’aux Blancs où on passe par dessus la D 1075.

Ca monte vraiment sur la route mais je remercie les organisateurs de ne pas avoir pris le sentier qui est bien pire  à Chabulière. Le single est superbe  jusqu’au ruisseau d’Esparron qui se passe à pieds pour rejoindre une piste qui mène à l’Ermitage que l’on contourne  par un petit sentier très sympathique.

Puis  le single sympa qui descend sur la droite ne présage pas l’enfer qui suit: un portage dans une forte pente jusqu’à l’oratoire ( je rouspète contre les organisateurs ) puis on remonte sur le VTT jusqu’au col du Prayer où le mont aiguille nous accueille majestueux , ensuite un cheminement  fort agréable mène à Chichilianne.

De nouveau un gué très large à traverser avant un hameau  tout en pente  puis la remontée progressive sur le col de Papavet puis les Pellas , les points de vue sont sublimes sur le Mont Aiguille – à  couper le souffle -. A peine arrivés sur la route après quelques centaines de mètres on prend à droite un single à la Bâtie.

Celui ci est très sympathique au départ et descend dans un vallon . Mais les Amis, il faudra remonter et là c’est une autre affaire , le cadre est agréable, on se fait  mal , on est content d’arriver à Chauplane pour reprendre la route jusqu’au Col de l’Allimas.

Redescente  tranquille par des sentiers jusqu’à Gresse dans un décor de rêve .

Le bilan : Des paysages formidables,  un parcours physique très montagne, les organisateurs ont jonglé en permanence entre l’intérêt de l’itinéraire et sa difficulté .

Le conseil de Patrick : En fonction de vos moyens choisissez bien votre circuit , cette année  les organisateurs ont prévu 24-40-60-80-100kms à vous de choisir le bon numéro !

Post a comment